Runes

Les scelleurs, maitres de l’âme et de la magie alternative, ont vite compris le potentiel exploitable de la volonté humaine.

Le gringalet rêve de devenir un puissant guerrier, l’intellect de base bridé par sa médiocrité aspire à devenir le nouveau poète du siècle, l’archer malhabile vendrait père et mère pour atteindre sa cible.

« Pourquoi laisser les dieux décider à notre place? »

Cette question, présente au début de chaque ouvrage traitant de la magie alternative, porte à elle seule l’idéologie des scelleurs. Ce que cette phrase omet, c’est la volonté des scelleurs de se substituer aux dieux car pour créer une rune, il faut extraire l’essence d’un malheureux pour ainsi le revendre aux plus offrants.